عن عمران بن حصين -رضي الله عنه- "أن النبي -صلى الله عليه وسلم- رأى رجلا في يده حَلْقَةٌ من صُفْرٍ، فقال: ما هذا؟ قال من الوَاهِنَةِ، فقال: انزعها فإنها لا تَزيدك إلا وَهْنًا؛ فإنك لو مُتَّ وهي عليك ما أفلحت أبدًا".
[حسن.] - [رواه أحمد وابن ماجه.]
المزيــد ...

‘Imrân ibn Husayn (qu’Allah l’agrée) relate que le Prophète (sur lui la paix et le salut) observa un homme avec un anneau [de cuivre] jaune autour du bras, alors il lui a dit : « Pourquoi le portes-tu ? » L’homme répondit : « Je le porte contre la maladie. » Le Prophète (sur lui la paix et le salut) dit alors : «Ôte-le ! Il ne fera qu’amplifier ta maladie. Et si tu meurs en le portant, tu n’auras point réussi ! »
[Bon] - [Rapporté par Ibn Mâjah - Rapporté par Aḥmad]

L'explication

‘Imrân ibn Husayn (qu’Allah l’agrée) nous relate ici comment le Prophète (sur lui la paix et le salut) pouvait prendre [fermement] position lorsqu’il combattait le polythéisme et lorsqu’il voulait en débarrasser les gens. Ainsi, il observa un homme qui portait un anneau fait de cuivre jaune et il lui demanda alors la raison qui l’avait poussée à porter cet anneau ? L’homme répondit qu’il le portait pour être protégé de la douleur. Ayant entendu cela, le Prophète (sur lui la paix et le salut) le somma de s’en débarrasser sans délai. Ensuite, il lui expliqua que cet anneau ne pouvait que lui nuire, sans jamais être bénéfique pour lui. Bien au contraire, celui-ci amplifiait même le mal contre lequel il était censé se protéger. Plus grave encore, s’il le portait jusqu’à sa mort, il serait alors privé du bonheur dans l’au-delà.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions