عن أنس بن مالك -رضي الله عنه- قال: كان رسول الله -صلى الله عليه وسلم- يقول: «اللهم إني أعوذ بك من العَجْزِ، والكَسَلِ، وَالجُبْنِ، والهَرَمِ، والبخل، وأعوذ بك من عذاب القبر، وأعوذ بك من فتنة المحيا والممات». وفي رواية: «وَضَلَعِ الدَّيْنِ، وَغَلَبَةِ الرِّجَالِ».
[صحيح.] - [متفق عليه. والرواية الثانية رواها البخاري دون مسلم.]
المزيــد ...

Anas Ibn Mâlik (qu’Allah l’agrée) rapporte que le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) avait l’habitude de dire : « Ô Allah ! Je me réfugie auprès de Toi contre l’incapacité, la paresse, la lâcheté, la décrépitude et l’avarice. Je me réfugie auprès de Toi contre le châtiment de la tombe et je me réfugie auprès de Toi contre l’épreuve de la vie et de la mort. » Dans une autre version il ajoutait : « [Contre] Le poids écrasant des dettes et [contre] la domination des hommes. »

L'explication

Ce hadith est considéré comme un hadith global car le Prophète (sur lui la paix et le salut) a cherché protection contre plusieurs calamités et maux qui entravent le chemin du serviteur vers Allah. Le Prophète (sur lui la paix et le salut) a donc cherché protection contre : « l’incapacité, la paresse » : Ils sont tous les deux associés comme étant des empêchements au mouvement et à l’activité à cause d’une faible ambition ou d’un manque de volonté qui n’est autre que de la paresse. En effet, le paresseux est la personne la plus dépourvue d’ambition et de volonté. Il se peut aussi que le manque d’activité du serviteur soit dû à une absence d’aptitude qui n’est autre que de l’incapacité. « La lâcheté, …, l’avarice » : Ils empêchent d’accomplir l’obligation et la bienfaisance. En effet, la lâcheté affaiblit le cœur de l’individu jusqu’à ce qu’il cesse d’ordonner le convenable et d’interdire le blâmable étant donné la faiblesse de son cœur et le fait d’être attaché aux hommes au lieu de l’être au Seigneur des hommes. Dès lors, tu verras que le lâche n’agit qu’en fonction des désirs et des ordres d’autrui. Il a transféré son adoration pour Allah, le Très-Haut, vers celle des hommes. Par ailleurs, l’avarice pousse l’individu à ne pas donner lorsqu’il le faut. L’avare ne donne pas les aumônes prescrites par Le Créateur, il ne donne pas ce qu’il doit aux hommes. Par conséquent, il est détesté des hommes et d'Allah. « La décrépitude » est le fait que l’individu atteigne un âge très avancé. En effet, lorsque celui-ci arrive à un âge dégradant, il perd de nombreuses fonctions intellectuelles et physiques jusqu'à ne plus pouvoir adorer Allah, le Très-Haut, et ne plus être utile à sa famille. Ensuite, le Prophète (sur lui la paix et le salut) demanda protection contre le châtiment de la tombe qui est une vérité incontestable et c’est pour cela qu’il (sur lui la paix et le salut) nous a légiféré de demander protection auprès d’Allah contre le châtiment de la tombe à chaque prière. Puis, la recherche de protection contre l’épreuve de la vie et de la mort englobe les deux demeures : celle d’ici-bas et celle de l’au-delà. « L’épreuve de la vie » inclue les malheurs et les adversités de la vie quotidienne et « l’épreuve de la mort » est le fait de craindre pour sa personne une fin horrible, un dénouement inespéré mais aussi l’épreuve des deux Anges dans la tombe, ainsi que d’autres. Dans une autre version, le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) demandait aussi protection « contre le poids écrasant des dettes et contre la domination des hommes. » En effet, ces deux choses évoquent une situation de domination. Le poids de la dette correspond à son ampleur et à sa charge et le fait qu’il n’y ait personne pour aider l’individu à rembourser ses dettes d’où le fait que l’homme soit dominé mais légitimement. « La domination des hommes » signifie l’emprise des hommes qui n’est autre qu’une domination injuste.

La traduction: L'anglais L'espagnol Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le bengali Le chinois Le persan Tagalog
Présentation des traductions