عن أبي هريرة -رضي الله عنه- مرفوعاً: «من أدرك ماله بعينه عند رجل -أو إنسان- قد أفلس؛ فهو أحق به من غيره».
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

Abû Hurayrah (qu’Allah l’agrée) relate : « Celui qui trouve son bien chez un homme - ou un individu - déclaré en faillite, est le plus en droit de le récupérer que quiconque. »
[Authentique] - [Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim]

L'explication

Quiconque vend sa marchandise à une personne, la lui prête ou autre, puis que celle-ci fait faillite et n’a plus assez d’argent pour rembourser ses dettes, il a le droit plus que quiconque de récupérer son bien s’il se trouve [chez cette personne].

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions