عن عمرو بن العاص قال: "لا تُلَبِّسُوا علينا سُنَّةَ نبيِّنا عِدَّةُ أُمِّ الْوَلَدِ، إذا تُوُفِّيَ عنها سَيِّدُهَا أربعة أشهر وعشر".
[صحيح.] - [رواه أبو داود وابن ماجه ومالك وأحمد.]
المزيــد ...

'Amr Ibn Al 'Âss (qu'Allah l'agrée) a dit : " Ne semez pas la confusion en notre sein ; la Sunna ( Tradition ) de notre Prophète ( paix et salut sur lui ) au sujet de la période de retraite de la femme esclave , qui est mère d'un enfant de son maître décédé , est de quatre mois et dix jours . "
[Authentique] - [Rapporté par Ibn Mâjah - Rapporté par Abû Dâwud - Rapporté par Aḥmad - Rapporté par Mâlik]

L'explication

Dans ce récit , 'Amr Ibn Al 'Âss (qu'Allah l'agrée) blâme ceux qui parlent , sans preuve ni argument clair , au sujet de la période de retraite de la femme esclave qui a engendré un enfant et dont le maître décéda . En effet , il démontre ainsi la Tradition Prophétique correspondant à cette situation qui est que cette femme esclave accomplisse une période de retraite de quatre mois et dix jours ( 'Iddah ) identique à celle d'une épouse libre . Par ailleurs , bien que ce récit prouve et indique clairement le sens du jugement cité ci-dessus , un grand nombre de savants a jugé que la femme esclave , qui a engendré un enfant et dont le maître décéda , doit respecter une période de viduité ( Istibrâ' ) d'une menstrue comme les autres femmes esclaves et cela selon d'autres preuves à l'appui ; de plus , cet avis est celui de la majorité des savants .

La traduction: L'anglais Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le persan Indien
Présentation des traductions