عن أبي هريرة أن رسول الله -صلى الله عليه وسلم- قال: "ثلاث جِدُّهُنَّ جِدٌّ، وهَزْلُهُنَّ جِدٌّ: النكاح، والطلاق، والرَّجْعَةُ".
[حسن.] - [رواه أبو داود والترمذي وابن ماجه.]
المزيــد ...

Abû Hurayrah (qu'Allah l'agrée) relate que le Messager d'Allah (paix et salut sur lui) a dit : " En trois choses, le sérieux est [vraiment] pris au sérieux et la plaisanterie est [aussi] prise au sérieux : le mariage, le divorce et la reprise [après un divorce]. "
[Bon] - [Rapporté par Ibn Mâjah - Rapporté par At-Tirmidhî - Rapporté par Abû Dâwud]

L'explication

Ce hadith prouve que celui qui prononce par plaisanterie le terme de mariage, de divorce ou de reprise de la vie conjugale, alors ceci sera appliqué car l'intention, le sérieux et la plaisanterie ont le même et unique jugement en ce qui concerne ces points. Par conséquent, quiconque marie une femme sous sa responsabilité, ou répudie son épouse, ou la reprend conjugalement, alors cela s'applique à partir du moment où il le prononce, qu'il ait été sérieux, ou qu'il ait cherché à plaisanter ou à jouer, puisque ces actes ne disposent pas d'option de séance ou d'option conditionnelle. Par ailleurs, ces trois jugements occupent une place considérable dans la législation [islamique], et c'est pour cela qu'il n'est pas permis de jouer et de badiner avec elles.

La traduction: L'anglais Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le persan Indien
Présentation des traductions