عن أنس بن مالك -رضي الله عنه- قال: حَضَرَتِ الصلاةُ فقامَ مَنْ كان قريبَ الدارِ إلى أَهْلِهِ، وبَقِيَ قَوْمٌ، فأُتِيَ رسولُ اللهِ -صلى الله عليه وسلم- بِمِخْضَبٍ مِنْ حِجَارَةٍ، فَصَغُرَ المِخْضَبُ أَنْ يَبْسُطَ فيهِ كَفَّهُ، فتَوَضَّأَ القومُ كلهم. قالوا: كم كنتم؟ قال: ثمانينَ وزيادةً. وفي رواية: أَنَّ النبيَّ -صلى الله عليه وسلم- دعا بإناءٍ من مَاءٍ، فأُتِيَ بقَدَحٍ رَحْرَاحٍ فيهِ شَيْءٌ من ماءٍ، فوضعَ أَصَابِعَهُ فيهِ، قال أنس: فَجَعَلْتُ أَنْظُرُ إلى الماءِ يَنْبُعُ مِنْ بَيْنِ أَصَابِعِهِ، فَحَزَرْتُ مَنْ تَوَضَّأَ ما بَيْنَ السبعينَ إلى الثمانينَ.
[صحيح.] - [متفق عليه، بروايات متعددة.]
المزيــد ...

Anas ibn Mâlik (qu'Allah l'agrée) relate : « Quand l'heure de la prière arriva, ceux qui habitaient tout près rentrèrent chez eux (pour faire leurs ablutions), et les autres restèrent. On apporta au Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) un récipient en pierre contenant de l'eau dont le creux ne pouvait contenir sa main ouverte ! Cependant tout le monde s'en servit pour faire ses ablutions ! On demanda à Anas (qu'Allah l'agrée) : « Combien étiez-vous ? » Il répondit : « Quatre-vingt individus et même plus ! » Et dans une autre version : « Le Prophète (sur lui la paix et le salut) demanda de l'eau. On lui en apporta un peu dans une cuvette. Il y mit ses doigts. Anas (qu'Allah l'agrée) dit : « J'ai vu l'eau jaillir d'entre ses doigts ! J'ai estimé le nombre de gens qui ont fait leurs ablutions avec cette eau entre soixante-dix et quatre-vingt ! »

L'explication

Anas ibn Malik (qu'Allah l'agrée) a dit : « Quand l'heure de la prière arriva » c'est à dire lorsque le temps de la prière d’Al-‘Aṣr débuta alors que les compagnons accompagnés du Prophète (sur lui la paix et le salut) se trouvaient à Médine. « Ceux qui habitaient tout près rentrèrent chez eux », en effet, ceux dont les habitations étaient proches de la mosquée retournèrent chez eux afin d'effectuer leurs ablutions. « Et les autres restèrent. », ceux dont les habitations étaient loin restèrent avec le Prophète (sur lui la paix et le salut). « On apporta au Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) un récipient en pierre contenant de l'eau », on lui amena un petit récipient en pierre contenant un peu d'eau ; et dans d'autres versions, ce récipient a été décrit comme « une cuvette dont le creux ne pouvait contenir sa main ouverte », c'est à dire qu'il était trop petit pour contenir entièrement la main du Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) lorsque ce dernier voulu l'étendre au milieu. Anas (qu'Allah l'agrée) dit : « Cependant tout le monde s'en servit pour faire ses ablutions ! » On lui demanda alors : « Combien étiez-vous ? » Il répondit : « Quatre-vingt individus et même plus ! », c'est à dire un nombre supérieur à quatre-vingt.

La traduction: L'anglais L'espagnol Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le Bengali Le chinois
Présentation des traductions