عن أبي بكرة -رضي الله عنه- قال: أخرج النبي -صلى الله عليه وسلم- ذات يوم الحسن، فصعد به على المنبر، فقال: «ابني هذا سيِّد، ولعلَّ اللهَ أن يُصلحَ به بين فئتين من المسلمين».
[صحيح.] - [رواه البخاري.]
المزيــد ...

Abû Bakrah (qu’Allah l’agrée) relate : « Ce jour-là, le Prophète (sur lui la paix et le salut) fit sortir Al-Ḥasan. Il monta avec lui sur le minbar, et dit : « Mon fils que voici est un maître ! Et Allah réconciliera certainement, par son intermédiaire, deux groupes de ma communauté. »
[Authentique] - [Rapporté par Al-Bûkhârî]

L'explication

Un jour, le Prophète (sur lui la paix et le salut) présenta Al-Ḥasan, alors qu’il était un jeune enfant, et le fît monter avec lui sur le minbar de sa noble mosquée. Ensuite, il informa du fait que son fils, Al-Ḥasan, à la noble origine, dont l’ascendance est d’un haut rang et dont l’origine remonte à la plus noble des lignées connues sur terre, était un maître qui allait réconcilier entre deux groupes de musulmans en conflit et opposés. Il réussira par-là à rassembler et réconcilier les musulmans, dans leur ensemble. Ainsi, il ne fait pas de doute que ce noble ḥadith est un signe évident [de la véracité] de la mission prophétique, puisqu’il nous apprend ce que va réaliser notre noble maître Al-Ḥasan ibn ‘Ali (qu’Allah l’agrée) lorsqu’il va unir la parole des musulmans, les réconcilier, et éteindre les conflits et les combats qui éclateront entre les deux groupes. Il mit fin à leur querelle en renonçant au califat au profit de Mu’âwiyah (qu’Allah l’agrée) en l’an 40 ou 41 [de l’Hégire] qui fut appelé : « l’année du rassemblement ». Une année où le sang fut épargné et les musulmans rassemblés.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions