عن أبي هريرة -رضي الله عنه- قال: قال رسول الله -صلى الله عليه وسلم-: "إنَّ موسى كان رجُلا حَيِيًّا سَتِيرًا، لا يُرى من جِلْده شيء استحياء منه، فآذاه مَن آذاه مِن بني إسرائيل فقالوا: ما يَسْتَتِر هذا التَّستُّر، إلا من عيْب بجلده: إما بَرَص وإما أُدْرة، وإما آفة، وإنَّ الله أراد أن يُبرِّئه مما قالوا لموسى، فَخَلا يوما وَحْده، فَوَضَع ثيابه على الحَجَر، ثم اغتسل، فلما فَرَغ أقْبَل إلى ثيابه ليأخذها، وإن الحَجَر عدا بثوبِهِ، فأخَذَ موسى عصاه وطَلَب الحَجَر، فجعل يقول: ثوبي حَجَر، ثوبي حَجَر، حتى انتهى إلى مَلَإ من بني إسرائيل، فرأوه عُرْيانا أحسن ما خلق الله، وأَبْرَأه مما يقولون، وقام الحَجَر، فأخَذ ثوبه فلَبِسه، وطَفِق بالحجر ضربا بعصاه، فوالله إن بالحجر لنُدْبا مِنْ أَثَر ضَرْبِه، ثلاثا أو أربعا أو خمسا، فذلك قوله: {يَاأَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لَا تَكُونُوا كَالَّذِينَ آذَوْا مُوسَى فَبَرَّأَهُ اللَّهُ مِمَّا قَالُوا وَكَانَ عِنْدَ اللَّهِ وَجِيهًا}" [الأحزاب: 69].
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

Abû Hurayrah (qu'Allah l'agrée) relate : « Le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) a dit : « Moïse était un homme timide et pudique, du fait de sa pudeur, on ne voyait rien apparaître de sa peau. Certains parmi les fils d’Israël décidèrent de lui causer du tort et prétendirent donc : "Il ne se couvre de cette manière qu’en raison d’une maladie de peau ! Soit la lèpre, soit une hernie scrotale, soit une autre tare." Allah voulut alors innocenter Moïse de ce qu’ils avaient dit à son encontre. Un jour, Moïse s’isola ; il enleva ses vêtements, les posa sur une pierre et se lava ensuite. Quand il eut terminé, il s’avança en direction de ses vêtements afin de les prendre mais le rocher se déplaça avec son habit. Moïse prit alors son bâton et appela la pierre en disant : "Mon habit, ô pierre ! Mon habit, ô pierre !" Il continua ainsi jusqu’à arriver devant des notables des fils d’Israël qui le virent alors tout nu, le plus bel être créé par Allah. Allah l’innocenta ainsi de ce qu’ils avaient dit. La pierre s’arrêta, Moïse prit alors son habit, s’habilla et se mit à la frapper avec son bâton. Par Allah ! La pierre garda les traces des coups de bâton, trois, quatre ou cinq coups ! Et c'est là Sa parole, Exalté soit-Il : { Ô vous qui avez cru ! Ne soyez pas comme ceux qui ont offensé Moïse. Allah l’a innocenté de ce qu’ils avaient dit et il était honorable auprès d’Allah. } [Coran : 33/69].
Authentique. - Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim.

L'explication

Le Prophète d’Allah Moïse (sur lui la paix) était un homme très pudique, il aimait cacher et préserver [son corps] et faisait même en sorte, par pudeur, que personne ne voit ne serait-ce que sa peau. Mais les fils d’Israël décidèrent de lui causer du tort et prétendirent qu'il ne se couvrait ainsi qu’en raison d’une tare de sa peau : soit la lèpre, qui est un blanchissement qui apparaît sur la peau ; soit une hernie scrotale, qui est un gonflement du testicule ; soit une autre tare ou quelque chose issue d’une maladie. Allah voulut alors innocenter Moïse et montrer qu'il était pur de ce qu’ils avaient dit [à son encontre]. C'est ainsi qu'un jour Moïse s’isola, enleva ses vêtements et les posa sur une pierre. Ensuite, il se lava. Quand il eut terminé de se laver, il s’avança vers ses vêtements afin de les prendre mais le rocher se mit à se déplacer avec son habit. Moïse prit alors son bâton et courut nu après la pierre afin de récupérer ses vêtements. Il disait : « Ô pierre ! Rend-moi mon habit ! » Il courut ainsi jusqu’à passer devant un groupe de gens parmi les fils d’Israël qui le virent alors tout nu, le plus bel être créé par Allah. Ils surent ainsi qu’il n’avait aucune maladie, ni aucun défaut [physique]. Et c'est ainsi qu'Allah l’innocenta de ce qu’ils avaient dit. Moïse finit par rattraper la pierre, prit son habit, s’habilla et se mit à frapper [si fort] la pierre avec son bâton que celle-ci en garda des marques des coups infligés par Moïse, trois, quatre ou cinq coups. Ce tort que causèrent les fils d’Israël à l’encontre du Prophète d’Allah Moïse (sur lui la paix) fut la cause de la révélation de Sa parole - Exalté soit-Il - : { Ô vous qui avez cru ! Ne soyez pas comme ceux qui ont offensé Moïse. Allah l’a innocenté de ce qu’ils avaient dit et il était honorable auprès d’Allah. } [Coran : 33/69]. C’est-à-dire : Prenez garde à ne pas être de ceux qui causent du tort au Prophète [Muḥammad] (sur lui la paix et le salut) tout comme les fils d’Israël causèrent du tort à Moïse (sur lui la paix et le salut) car Allah a rendu manifeste son innocence concernant ce qu’ils avaient dit à son encontre. Et Moïse (sur lui la paix) était une personne ayant un rang et une position auprès d’Allah, Exalté soit-Il.

La traduction: L'anglais Le bosniaque Le russe Le chinois Le persan Indien Ouïghour Haoussa
Présentation des traductions