عن أبي العَلاء بن عُمير -رضي الله عنه-، قال: كنتُ عند قَتادة بن مِلْحان حين حُضِر، فمرَّ رجل في أقْصى الدَّار، قال: فأبْصرْتُه في وجْهِ قتادة، قال: وكنتُ إذا رأيتُه كأنَّ على وجْهِه الدِّهان، قال: «وكان رسول الله -صلى الله عليه وسلم- مَسَح على وجْهِه».
[صحيح.] - [رواه أحمد.]
المزيــد ...

Abû Al-'Alâ' ibn 'Umayr (qu'Allah l'agrée) relate : « J'étais auprès de Qatâdah ibn Milḥân au moment de son agonie, un homme passa alors à l'extrémité de la demeure. » Il a dit : « Je l'ai aperçu sur le visage de Qatâdah. » Il a dit : « Lorsque je le regardais, c'est comme si sur son visage il y avait de l'onguent. » Il a dit : « En effet, le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) avait passé les mains sur son visage. »
Authentique. - Rapporté par Aḥmad.

L'explication

Abû Al-'Alâ' ibn 'Umayr était auprès de Qatâdah ibn Milḥân (qu'Allah l'agrée) au moment où la mort vint à lui. Un homme passa à un endroit éloigné de la demeure et Abû Al-'Alâ' le vit sur le visage de Qatâdah qui était comme un miroir. En effet, lorsqu'il le regardait, c'est comme si son visage était oint d'un onguent du fait de sa pureté, son éclat et son rayonnement. Cela parce que le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) avait passé les mains sur le visage de Qatâdah. Ainsi, grâce à la bénédiction de l'essuyage de son visage par le Prophète (sur lui la paix et le salut), il a obtenu - entre autre - cette pureté et ce rayonnement.

La traduction: L'anglais Le bosniaque Le russe Le chinois Le persan Indien Ouïghour Haoussa
Présentation des traductions