عن عامر، قال: سألتُ عَلْقَمةَ: هل كان ابنُ مسعود شَهِدَ مع رسول الله -صلى الله عليه وسلم- ليلةَ الجنِّ؟ قال: فقال عَلْقَمةُ، أنا سألتُ ابنَ مسعود فقلتُ: هل شَهِدَ أحدٌ منكم مع رسول الله -صلى الله عليه وسلم- ليلةَ الجنِّ؟ قال: لا، ولكنَّا كنَّا مع رسول الله ذاتَ ليلة ففَقَدْناه فالتمسناه في الأودية والشِّعاب. فقلنا: استُطِير أو اغْتِيل. قال: فبِتْنَا بِشَرِّ ليلة بات بها قومٌ، فلما أصبحْنا إذا هو جاء من قِبَل حِرَاء. قال: فقلنا يا رسول الله فقدْناك فطلبْناك فلم نجدْك، فبِتْنَا بِشَرِّ ليلة بات بها قوم. فقال: «أتاني داعي الجنِّ فذهبتُ معه فقرأتُ عليهم القرآنَ» قال: فانطلقَ بنا فأرانا آثارَهم وآثارَ نِيرانِهم وسألوه الزاد فقال: «لكم كلُّ عظم ذُكر اسمُ الله عليه يقع في أيديكم أوفر ما يكون لحمًا، وكلُّ بَعْرة عَلَفٌ لدوابِّكم» . فقال رسول الله -صلى الله عليه وسلم-: «فلا تسْتَنْجُوا بهما فإنَّهما طعامُ إخوانِكم».
[صحيح.] - [رواه مسلم.]
المزيــد ...

Âmir a dit : « J’ai demandé à 'Alqamah : " Ibn Mas'ûd (qu'Allah l'agrée) était-il présent avec le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) la nuit des djinns ? - 'Alqamah répondit : J'ai moi-même questionné Ibn Mas'ûd : " L'un de vous était-il présent avec le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) la nuit des djinns ? - Il répondit : Non, mais nous étions avec le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) une nuit quand nous le perdîmes de vue. Nous l’avons cherché dans les vallées et les défilés, puis nous nous sommes dit : " Il a été enlevé ou tué ! " Nous avons passé la pire nuit qu'un peuple puisse connaître. Au matin, il est revenu du côté de Ḥirâ`. Nous avons alors dit : " Ô Messager d'Allah ! Nous t'avions perdu de vue et t'avons cherché, mais en vain ! Nous avons passé la pire nuit qu'un peuple puisse connaître ! - Il répondit : Quelqu'un est venu m'inviter de la part des djinns, alors je suis parti avec lui et je leur ai récité le Coran. " Il nous emmena et nous montra leurs traces ainsi que celles de leurs feux. En outre, ils lui avaient demandé des provisions. Il [leur] dit : " À vous chaque os qui vous tombera sous la main et sur lequel on aura prononcé le Nom d'Allah. Celui-ci sera aussitôt recouvert de chair. De même, chaque crottin sera la nourriture de vos bêtes. " Le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) dit alors: " Ne les employez donc pas pour vous essuyer [après avoir fait vos besoins] ! En effet, ils sont la nourriture de vos frères [djinns]. " »
[Authentique] - [Rapporté par Muslim]

L'explication

Âmir Ash-Sha'bî a demandé à 'Alqamah (qu'Allah leur fasse miséricorde), et ils sont tous les deux de grands Successeurs (« At-Tâbi'ûn ») : « 'Abdullah ibn Mas'ûd (qu'Allah l'agrée) était-il présent avec le Prophète (sur lui la paix et le salut) la nuit où il se trouvait en compagnie des djinns ? » 'Alqamah l'informa qu'il avait lui-même questionné Ibn Mas'ûd à ce sujet et il l'informa qu'aucun d'eux n'avait assisté à cet évènement. Par contre, il précisa qu'ils étaient avec le Prophète (sur lui la paix et le salut) une nuit quand ils le perdirent de vue. Ensuite, ils le cherchèrent dans les vallées, les chemins et entre les montagnes, mais ils ne le trouvèrent pas. Ils craignirent que le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) ait été tué discrètement ou enlevé par les djinns. Ils passèrent donc la nuit dans une extrême tristesse et angoissés. Au matin, ils aperçurent le Prophète (sur lui la paix et le salut) revenir du côté de la montagne de Ḥirâ` et l'informèrent qu'ils l'avaient perdu de vue et cherché, mais en vain. Et qu'ils avaient donc passé la nuit dans une extrême tristesse et angoissés. Le Prophète (sur lui la paix et le salut) les informa qu'un messager des djinns était venu l'inviter et qu'il était parti avec lui, puis qu'il avait récité le Coran en présence des djinns. Le Prophète (sur lui la paix et le salut) emmena alors les Compagnons et leur montra leurs traces ainsi que celles de leurs feux. En outre, il les informa que les djinns lui avaient demandé des provisions et qu'il leur avait répondu que leur nourriture consisterait [en ce qui suit] : chaque os qui leur tomberait sous la main et sur lequel le nom d'Allah aurait été prononcé serait aussitôt recouvert de chair. De même, chaque crottin d'animal serait la nourriture de leurs bêtes. Enfin, le Prophète (sur lui la paix et le salut) a interdit à sa communauté de s'essuyer, après l'accomplissement des besoins naturels, avec les os et les crottins d'animaux ; car il s'agit de la nourriture de leurs frères parmi les djinns.

La traduction: L'anglais Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le chinois Le persan Indien
Présentation des traductions