عن عمرو بن شعيب، عن أبيه، عن جده قال: قال رسول الله -صلى الله عليه وسلم-: «يَدُ المسلمين على مَن سِواهم، تَتَكافَأُ دِماؤهم وأموالُهم، ويُجِيرُ على المسلمين أدْناهم، ويَرُدُّ على المسلمين أَقْصَاهم».
[حسن.] - [رواه أبو داود وابن ماجه وأحمد.]
المزيــد ...

D'après 'Amrû ibn Chu'ayb, d'après son père, d'après son grand-père, qui a dit : Le Messager d'Allah - paix et salut sur lui - a dit : " Les musulmans constituent une seule main et leurs sangs et leurs biens sont équivalents. Le moindre des musulmans peut accorder refuge [au mécréant] et le plus éloigné des musulmans [lors du combat avec l'ennemi] a droit à une part du butin. "
[Bon] - [Rapporté par Ibn Mâjah - Rapporté par Abû Dâwud - Rapporté par Aḥmad]

L'explication

Ce hadith indique (et prouve) qu’il est obligatoire que la parole des musulmans soit une et que leur affaire contre leurs ennemis doit aussi être une. Par conséquent, ils ne doivent pas se diviser ni flancher. En fait, ils ne sont qu’un seul (et unique) clan et leur affaire contre leurs ennemis est une (et unique). Allah - le Très-Haut - a dit : {Et accrochez-vous tous ensemble à l’anse d’Allah et ne vous divisez pas !} [Sourate : la Famille d’Imrân, 3 : 103] et Il - le Très-Haut - a dit : {Et ne vous disputez pas, sinon vous fléchirez et vous perdrez votre force !} [Sourate : les Prises de Guerre, 8 : 46]. De même, le sang des croyants et des musulmans est équivalent en ce qui concerne le prix du sang et la loi du talion et il n’y a personne qui est meilleur qu’un autre : ni dans les lignées, ni dans les veines, ni dans les écoles [de jurisprudence], etc. Ils sont donc égaux en face de ce devoir (et ce droit) obligatoire. Il y a aussi le fait que si un seul musulman accorde la sécurité à un mécréant, alors cette sécurité accordée deviendra la responsabilité de l’ensemble des musulmans. Ainsi donc, il sera obligatoire de respecter sa sécurité et il ne sera pas permis de rompre son engagement et son pacte. Dans ce hadith, il y a encore le fait que si un escadron accapare un butin par la force de l’armée, alors le butin est pour eux mais aussi pour quiconque était éloigné dans l’armée car c’est grâce à leur force qu’ils ont acquis ce butin. Et tout ce qui parvient au Trésor Public comme butin, alors celui-ci est autant pour ceux qui sont éloignés que ceux qui sont proches quand bien même la cause de cette prise serait par le biais de ceux qui ont été proches.

La traduction: L'anglais Le bosniaque Le russe Le persan Indien
Présentation des traductions