عن جابر بن عبد الله -رضي الله عنهما-، قال: لما حضرتْ أُحُدٌ دعاني أبي من الليل، فقال: ما أراني إلا مقتولا في أول من يُقتل من أصحاب النبي -صلى الله عليه وسلم-، وإني لا أترك بعدي أعزَّ عليَّ منك غيرَ نَفْسِ رسول الله -صلى الله عليه وسلم-، وإن عليَّ دَيْنًا فاقْضِ، واسْتَوْصِ بأَخَوَاتِكَ خيرًا، فأصبحنا، فكان أولَ قَتيل، ودَفَنْتُ معه آخرَ في قبره، ثم لم تَطِبْ نفسي أن أتركه مع آخر؛ فاستخرجتُه بعد ستة أشهر، فإذا هو كيوم وضعتُه غيرَ أُذنِهِ، فجعلته في قبر على حِدَةٍ.
[صحيح.] - [رواه البخاري.]
المزيــد ...

Jabir Ibn 'Abdallah (qu'Allah l'agrée) a dit : " La veille de la bataille d'Uhud, mon père m'appela de nuit et me dit : " Je crois que je serais parmi les premiers des compagnons du prophète (sur lui la paix et le salut) à se faire tuer à la bataille qui se prépare, et je ne laisse derrière moi, personne de plus cher, après le prophète (sur lui la paix et le salut), que toi. J'ai quelques dettes, règle-les, et prend bien soin de tes sœurs ". Le matin, il fut le premier tué. On l'enterra dans une même fosse qu'un autre compagnon. Par la suite, il me déplu de le laisser dans la même fosse qu'un autre; six mois après, je l'exhumai. Exceptée une légère altération à l'oreille, il était intact comme le jour où je l'ai enterré. je le mis dans une tombe tout seul ".

L'explication

La veille de la bataille d'Uhud, 'Abdallah Ibn Haram (qu'Allah l'agrée) réveilla son fils Jabir(qu'Allah l'agrée). Il le conseilla et lui dit : " Je crois que je serais parmi les premiers des compagnons du messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) à me faire tuer à la bataille qui se prépare, et je ne laisse derrière moi personne de plus cher, après le prophète (sur lui la paix et le salut), que toi ". Il le chargea ensuite de s'acquitter de sa dette, et lui recommanda expressément de bien s'occuper de ses sœurs. Le matin de la bataille, il combattit et fut le premier tué. Les martyrs de ce jour étaient au nombre de soixante-dix, ce qui donna beaucoup de difficultés aux musulmans pour creuser à chacun une tombe. Alors, ils les enterrèrent par deux ou par trois dans une même fosse. Ainsi, 'Abdallah Ibn Haram(qu'Allah l'agrée) fut enterré avec un autre compagnon, mais son fils Jabir (qu'Allah l'agrée) n'était pas à l'aise avec cela. Il décida alors de séparer son père en l'exhumant après six mois et il le trouva intact comme le premier jour de son enterrement, sauf une légère altération à l'oreille; puis il l'installa seul dans une tombe.

La traduction: L'anglais L'espagnol Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan
Présentation des traductions