عن عبد الله بن أبي أوفى قال: قلت: "هل كنتم تُخَمِّسُون -يعني الطعام- في عهد رسول الله -صلى الله عليه وسلم-؟ فقال: «أصبنا طعامًا يوم خَيبر، فكان الرجلُ يَجيء فَيَأخذُ مِنه مِقدارَ ما يَكفيه، ثم يَنْصَرِف».
[إسناده صحيح.] - [رواه أبو داود وأحمد.]
المزيــد ...

D'après 'AbdaLlah ibn Abî Awfâ, j'ai dit : Est-ce que vous en partagiez aussi le cinquième - c'est-à-dire : de la nourriture - à l'époque du Messager d'Allah - paix et salut sur lui ? Il a dit : " Nous avons eu de la nourriture le jour de Khaybar et chaque homme venait et prenait en fonction de ce [dont il avait besoin et] qui lui suffisait puis il partait. "
[Sa chaine de transmission est authentique] - [Rapporté par Abû Dâwud - Rapporté par Aḥmad]

L'explication

Ce hadith indique (et prouve) que si le combattant a besoin de manger de la nourriture qui est réunie dans les prises de guerre, alors il en a le droit sans en garder [pour lui]. Plutôt, il en mange selon son besoin sans rajout puis il part. Le fait d'en garder est considéré comme de la spoliation du butin. Toutefois, le fait d'en manger en fonction du besoin n'est pas une spoliation du butin. Ce qui a été interdit d'être pris du butin concerne ce dont la personne prend pour lui de manière individuelle et singulière en dehors de ses frères combattants. Quant à tout ce dont il s'associe avec quelqu'un d'autre et qui concerne la nourriture, les fruits, etc. alors il n'y a aucune gêne.

La traduction: L'anglais Le bosniaque Le russe Le persan Indien
Présentation des traductions