عن ابن عباس -رضي الله عنهما- في قصة بريرة وزوجها، قال: قال لها النبي -صلى الله عليه وسلم-: «لو رَاجَعْتِهِ؟» قالت: يا رسول الله تأمرني؟ قال: «إنما أشْفَع» قالت: لا حاجة لي فيه.
[صحيح.] - [رواه البخاري.]
المزيــد ...

Ibn ‘Abbâs (qu’Allah l’agrée) relate au sujet de l’histoire de Barîra (qu’Allah l’agréée) et de son mari que le Prophète (sur lui la paix et le salut) lui a dit : « Pourquoi ne reviens-tu pas avec lui ? - «Ô Messager d’Allah » rétorqua Barîra « est-ce un ordre de ta part ? » - « Je ne fais qu’intercéder », répondit le Prophète. - « Dans ce cas » dit-elle « je n’ai pas besoin de lui. »
[Authentique] - [Rapporté par Al-Bûkhârî]

L'explication

Le mari de Barîra était un esclave nommé Mughîth (qu’Allah l’agrée) et Barîra (qu’Allah l'agrée), esclave elle aussi, travaillait chez Aïcha (qu’Allah l’agréée) qui l’acheta et l’affranchit. Barîra eût ensuite le choix entre garder Mughîth comme mari ou le quitter ; elle préféra le quitter. Après ce choc familial, Mughîth marchait derrière elle dans les ruelles et les chemins de Médine en pleurant inondant sa barbe de larmes; il était fou amoureux de Barîra (qu’Allah l’agrée). Il espérait ainsi qu’elle revienne sur sa décision et le reprenne pour mari. Alors, le Prophète (sur lui la paix et le salut) dit à Barîra : « Si tu le reprenais, tu aurais une récompense auprès d’Allah. » Barîra (qu’Allah l’agrée) répondit alors : « Ô Messager d’Allah ! M’ordonnes-tu de revenir obligatoirement à lui ? » Le Prophète (sur lui la paix et le salut) rétorqua : « Non ! Je ne fais qu'intercéder en sa faveur. » Alors, Barîra (qu’Allah l'agrée) répliqua : « Je n’ai que faire de lui et je n’ai aucune envie de le reprendre pour mari. »

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions