عَنْ ابْنِ عَبَّاسٍ -رضي الله عنهما- قَالَ: «دخلت أنا وخالد بن الوليد مع رسول الله -صلى الله عليه وسلم- بيت ميمونة، فَأُتِيَ بِضَبٍّ مَحْنُوذٍ فَأَهْوَى إلَيْهِ رَسُولُ الله -صلى الله عليه وسلم- بِيَدِهِ، فقال بعض النِّسْوَةِ في بيت ميمونة: أخبروا رسول الله بما يريد أن يأكل، فرفع رسول الله -صلى الله عليه وسلم- يده، فقلت: أَحَرَامٌ هُوَ يَا رَسُولَ الله؟ قَالَ: لا، وَلَكِنَّهُ لَمْ يَكُنْ بِأَرْضِ قَوْمِي، فَأَجِدُنِي أَعَافُهُ، قال خالد: فَاجْتَرَرْتُهُ، فَأَكَلْتُهُ، وَالنَّبِيُّ -صلى الله عليه وسلم- يَنْظُرُ».
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

Ibn 'Abbâs (qu'Allah l'agrée, lui et son père) relate : « Je suis entré, moi et Khâlid ibn Al-Walîd (qu'Allah l'agrée) ainsi que le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut), chez Maymûnah. On servit à manger du lézard rôti et lorsque le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) tendit la main afin de se servir, l'une des femmes présentes chez Maymûnah dit : « Informez le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) de ce qu'il s'apprête à manger ! » Le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) retira alors sa main et je dis : « Est-ce illicite, ô, Messager d'Allah ? - Il dit : Non, mais cela n'existait pas dans la région de mon peuple et je ressens un certain dégoût. - Khâlid dit : Je le tirai alors et en mangeai, pendant que le Prophète (sur lui la paix et le salut) regardait. »
Authentique. - Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim.

L'explication

Umm Ḥafîd bint Al-Ḥârith, qui se prénommait Huzaylah, rendit visite à sa sœur Maymûnah, apportant avec elle quelques présents, dont un lézard. Les neveux de Maymûnah assistèrent à ce repas. En effet, elle était la tante maternelle de Khâlid ibn al-Walîd, de ʽAbdullâh et d’Al-Faḍl, les fils d'Al-ʽAbbâs (qu’Allah les agrée). Lorsque le repas fut servi et que le Prophète (sur lui la paix et le salut) tendit la main pour prendre de cette viande, une femme qui était présente dit : « Informez le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) de ce qu'il s'apprête à manger ! » Quand on lui dit qu'il s'agissait de la viande de lézard, il retira sa main et s'abstint d'en manger. Khâlid lui dit alors : « Est-ce illicite, ô, Messager d'Allah ? - Il répondit : Non, mais cela n'existait pas sur les terres de mes ancêtres et je ressens un certain dégoût. - Khâlid dit : Je le tirai alors vers moi et en mangeai pendant que le Prophète (sur lui la paix et le salut) regardait. »

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le chinois Le persan Tagalog Indien Portugais
Présentation des traductions