عن ابن عباس -رضي الله عنهما- عن النبي -صلى الله عليه وسلم- قال: «لا يَنْبغي لِعَبْدٍ أنْ يقول: أنا خيرٌ مِن يونس بن مَتَّى» ونسبه إلى أبيه.
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

Ibn 'Abbâs (qu'Allah l'agrée, lui et son père) relate que le Prophète (sur lui la paix et le salut) a dit : « Il ne convient pas à un serviteur de dire : "Je suis meilleur que Jonas fils de Matta !" » Et il a attribué cela à son père.
Authentique. - Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim.

L'explication

Il n’est pas permis à quiconque de dire qu’il [le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut)] est plus émérite que Jonas fils de Matta (Yûnus ibn Mattâ) (sur lui la paix). Matta est le père de Jonas et non sa mère comme certaines personnes peuvent le croire. Et Jonas fils de Matta est un noble Prophète parmi les Prophètes d’Allah, Exalté soit-Il, ceux qui sont venus avec la bonne direction et la lumière afin de faire sortir les hommes des ténèbres. Et le Prophète (sur lui la paix et le salut) a dit cela par modestie car il est bien connu qu’il (sur lui la paix et le salut) est le plus émérite des fils d’Adam. Il a aussi pu dire cela avant de savoir qu’il est le plus émérite des êtres humains. Il a spécifiquement dit cette parole à propos de Jonas (sur lui la paix) par crainte que celui qui prendrait connaissance de son histoire [avec son peuple] en vienne à le déprécier en son for intérieur. Il s’est donc montré emphatique dans l’évocation de son mérite afin de contrer tout prétexte qui soit. Son histoire nous est rapportée par As-Sudî d’après Ibn Mas'ûd ainsi que d’autres : « Allah a certes envoyé Jonas aux habitants de Ninive - qui est une contrée vers Mossoul [en Irak] - mais ils le traitèrent de menteur. Il leur promit alors la descente d’un châtiment à un moment précis. Il les quitta en colère contre eux. Lorsqu'ils virent les signes [de cette promesse], ils se soumirent humblement à Allah, Le supplièrent et crurent [en Lui]. Allah leur fit alors miséricorde et ôta d’eux le châtiment. Quant à Jonas, il s’en alla et embarqua sur un bateau qui faillit faire naufrage. Les gens à bord décidèrent de tirer au sort lequel d'entre-eux serait jeté par-dessus bord. Et à trois reprises, le tirage [au sort] désigna Jonas. Ils le jetèrent donc par-dessus bord et il fut avalé par une baleine. { Alors, dans les ténèbres, il proclama : « Il n’est de divinité [digne d’adoration] excepté Toi ! Gloire à Toi ! Certes, j'ai été du nombre des injustes ! »} [Coran : 21/87]. Allah l’exauça alors et ordonna à la baleine de le rejeter sur le rivage de la mer ; et Il fit pousser à côté de lui un arbre à citrouille afin de l’ombrager [et le guérir].

La traduction: L'anglais Le bosniaque Le russe Le chinois Le persan Indien Ouïghour Haoussa
Présentation des traductions