عن عبد الله بن عمر بن الخطاب -رضي الله عنهما- قال: « صَلَّى بنا رسولُ الله -صلى الله عليه وسلم- صلاة الخوف في بعض أيامه، فقامت طائفة معه، وطائفة بِإِزَاءِ العدو، فصلَّى بالذين معه ركعة، ثم ذهبوا، وجاء الآخرون، فصَلَّى بهم ركعة، وقَضَتِ الطائفتان ركعة ركعة».
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

‘Abdullah ibn ‘Umar (qu’Allah l'agrée, lui et son père) relate : « Un jour, le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) nous dirigea dans la prière de la crainte. Un groupe se tint debout avec lui tandis qu’un autre groupe faisait face à l’ennemi. Il accomplit un cycle de prière avec ceux qui étaient avec lui, puis ils partirent. Ensuite, les autres vinrent et accomplirent un cycle avec lui. Et chacun des deux groupes rattrapa un cycle. »

L'explication

Lors de l’une des guerres qui opposèrent les polythéistes au Prophète (sur lui la paix et le salut), il accomplit la prière de la crainte avec ses Compagnons, à un moment où les musulmans rencontrèrent leurs ennemis mécréants et redoutèrent qu’ils ne déferlent sur eux pendant qu’ils étaient occupés à prier. L’ennemi n’était pas dans la direction de la prière et le Prophète (sur lui la paix et le salut) divisa ses Compagnons en deux groupes : un groupe qui priait avec lui et un autre qui faisait face à l’ennemi et protégeait les fidèles. Il accomplit un cycle de prière avec ceux qui étaient derrière lui. Ensuite, ils s’en allèrent, tout en restant en prière, pour se dresser en face de l’ennemi. L’autre groupe qui n’avait pas encore prié rejoignit le Prophète (sur lui la paix et le salut) qui les dirigea pour accomplir un cycle. Ensuite, ce deuxième groupe se leva pour rattraper le cycle qui lui manquait, avant de s’en aller monter la garde en face de l’ennemi, tandis que le premier groupe rattrapait un cycle. Ceci est une des versions qui est rapportée quant à la façon d’accomplir la prière de la crainte. Sa particularité réside dans le fait que, comme l’a dit ibn ‘Abbâs (qu’Allah l'agrée, lui et son père) : « Tous sont en prière, mais ils veillent les uns sur les autres. » (Rapporté par al-Bukhârî).

La traduction: L'anglais L'espagnol Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan
Présentation des traductions