عن رافع بن سنان أنه أسلَمَ وأَبَتْ امرأتُه أن تُسْلِم، فأتت النبي -صلى الله عليه وسلم-، فقالت: ابنتي وهي فَطِيمٌ أو شَبَهُهُ، وقال رافع: ابنتي، قال له النبي -صلى الله عليه وسلم-: «اقعد ناحية»، وقال لها: «اقعدي ناحية»، قال: «وأقعد الصَبِيَّةَ بينهما»، ثم قال «ادعواها»، فمَالت الصبية إلى أمها، فقال النبي -صلى الله عليه وسلم-: «اللهم اهدها»، فمالت الصبية إلى أَبيها، فأخذها.
[صحيح.] - [رواه أبو داود والنسائي وأحمد.]
المزيــد ...

Râfi' Ibn Sinâne (qu'Allah l'agrée) rapporte qu'il a embrassé l'Islam alors que sa femme refusa . Elle se rendit ensuite auprès du Prophète ( paix et salut sur lui ) et dit : " Ma fille est sevrée ou sur le point d'être sevrée . " Râfi' répliqua : " C'est ma fille ! " Alors , le Prophète ( paix et salut sur lui ) lui dit : " Assieds-toi sur le côté ! " puis il fit asseoir la fille entre les deux parents et dit : " Appelez-la ! " La jeune fille se pencha vers sa mère , puis le Prophète ( paix et salut sur lui ) dit : " Ô Allah ! Guide-la ! " C'est alors que la fille se pencha vers son père qui l'emmena avec lui .
[Authentique] - [Rapporté par An-Nassâ'î - Rapporté par Abû Dâwud - Rapporté par Aḥmad]

L'explication

Ce hadith relate une querelle entre deux parents au sujet de la garde de l'enfant qui se rendirent auprès du Prophète ( paix et salut sur lui ) ; en effet , l'un des parents , le père , était musulman , tandis que le second , la mère , était mécréante . Ils se sont donc disputés devant le Prophète ( paix et salut sur lui ) au sujet de leur fille et celui-ci demanda à la fille de choisir entre ses deux parents . Celle-ci choisit en premier lieu la mère qui était mécréante , alors le Prophète ( paix et salut sur lui ) dit : " Ô Allah ! Guide-la ! " , c'est à dire montre-lui le bon choix . Allah accepta donc l'invocation de Son Prophète ( paix et salut sur lui ) , et c'est alors que la fille choisit son père musulman . Ceci prouve profitablement que la protection et la garde d'un enfant auprès d'un mécréant est l'opposé de la guidée divine d'Allah le Très Haut . Effectivement , le but de la garde est d'éduquer l'enfant et le protéger de tout ce qui peut lui nuire , et la plus grande forme d'éducation consiste à préserver sa religion , et la plus grande protection consiste à l'éloigner de la mécréance . Si la garde est confiée au mécréant , il l'éprouvera dans sa religion , le sortira de l'Islam en lui enseignant la mécréance et en l'éduquant sur cela . C'est là le plus grand préjudice , car la garde de l'enfant n'est établie que pour préserver l'enfant , et aucunement d'une manière qui causera sa perte , et celle de sa religion .

La traduction: L'anglais Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le persan Indien
Présentation des traductions