عن عبد الله بن عُمر بن الخطاب -رضي الله عنهما- قال: «كان النبي -صلى الله عليه وسلم- يخطب خطبتين يقعد بينهما» وفي رواية لجابر - رضي الله عنه-: «كان رسول الله -صلى الله عليه وسلم- يَخْطُبُ خُطْبَتَيْنِ وهو قائم، يفصل بينهما بجلوس».
[صحيح. رواية جابر: صحيحة.] - [متفق عليه، وحديث جابر بن عبدالله أخرجه البيهقي.]
المزيــد ...

‘Abdullah ibn ‘Umar ibn Al-Khaṭṭâb (qu’Allah l'agrée, lui et son père) a dit : « Le Prophète (sur lui la paix et le salut) prononçait deux discours et s’asseyait entre les deux. » Et dans une version de Jâbir (qu’Allah l’agrée) : « Le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) prononçait deux discours, lors desquels il se tenait debout et qu’il séparait en s’asseyant. »

L'explication

Le jour du vendredi est le jour d'un grand rassemblement qui réunit tous les habitants d’une même ville. Voilà pourquoi lors de ce jour, par sagesse, le Prophète (sur lui la paix et le salut) s’adressait aux gens en prononçant deux discours à travers lesquels il les orientait vers le bien et les dissuadait de faire le mal. Il prononçait ces deux discours en se tenant debout sur sa chaire car c’est une façon opportune pour enseigner aux gens et les exhorter. En outre, le fait de se tenir debout illustre la force et la grandeur de l’islam. Lorsqu’il terminait le premier discours, il s’asseyait brièvement, afin de se reposer et de séparer le premier discours du second. Ensuite, il se relevait et prononçait le second discours. Ainsi, l’orateur ne se fatigue pas et l’auditeur ne se lasse pas.

La traduction: L'anglais L'espagnol Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan
Présentation des traductions