عن أبي طَرِيف عدي بن حاتم -رضي الله عنه- مرفوعاً: «مَن حَلَف على يَمِين ثم رأى أَتقَى لله مِنها فَلْيَأت التَّقوَى».
[صحيح.] - [رواه مسلم.]
المزيــد ...

Abû Turayf ‘Adî Ibn Hâtim (qu’Allah l’agrée) relate que le messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) a dit : « Celui qui jure de faire [quelque chose], puis se rend compte qu’il y a meilleur à faire envers Allah, qu’il fasse alors ce qu’il y a de mieux. »

L'explication

On tire de ce hadith qu’il est recommandé pour celui qui fait le serment de faire ou de ne pas faire quelque chose, puis se rend compte qu’il y a mieux à faire que de respecter son serment, de l’abandonner et de faire ce qui est meilleur. En revanche, si la personne jure de délaisser une obligation comme la prière par exemple, ou de commettre un péché, comme boire de l’alcool, elle devra alors se parjurer et faire ce que la piété commande, c’est-à-dire : accomplir ses obligations et délaisser les interdits.

La traduction: L'anglais L'espagnol Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le Bengali Le chinois
Présentation des traductions