عن عقبة بن عامر، يقول: إن رسول الله -صلى الله عليه وسلم- قال: «إنِّي أخاف على أُمَّتي اثنَتَيْن: القرآنَ واللَّبَن، أما اللَّبَن فيَبْتَغُون الرِّيفَ ويتَّبِعون الشَّهَوَاتِ ويَتْركون الصلوات، وأما القرآن فيتعلَّمه المنافقون فيُجادِلون به المؤمنين».
[صحيح.] - [رواه أحمد.]
المزيــد ...

Uqbah ibn 'Âmir (qu'Allah l'agrée) relate : « Le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) a dit : " Certes, je crains deux choses pour ma communauté : le Coran et le lait. Quant au lait, c'est le fait que les gens recherchent la campagne et suivent leurs plaisirs et ensuite délaissent les prières [en groupe à la mosquée]. Quant au Coran, c'est le fait que les hypocrites l'apprennent afin de polémiquer avec les croyants. " »
[Authentique] - [Rapporté par Aḥmad]

L'explication

Dans ce hadith, le Prophète (sur lui la paix et le salut) nous montre sa crainte pour sa communauté concernant deux choses liées au Coran et au lait. En ce qui concerne le lait, certaines personnes recherchent des endroits où il y a des pâturages et des cultures, suivent ainsi leurs plaisirs et leurs désirs et s'écartent alors des villes dans lesquelles on établit la prière du vendredi et la prière [quotidienne] en groupe. Ensuite, après cela, ils délaissent la prière pour la recherche de ce lait. Quant au Coran, c'est le fait que les hypocrites apprennent le Coran non pour en tirer bénéfice et le mettre en pratique mais pour polémiquer en vain avec les croyants afin de réfuter et rejeter la vérité qu'ils possèdent. Ce n'est ni le lait en tant que tel, ni le Coran qui constituent la crainte ou le préjudice, [le Prophète] les a cités ici, de manière métaphorique, afin de désigner ce à quoi ils étaient liés, et Allah sait mieux.

La traduction: L'anglais L'urdu Le bosniaque Le russe Le chinois Le persan Indien
Présentation des traductions