عن سهيل، قال: كان أبو صالح يأمرنا، إذا أراد أحدُنا أن ينامَ، أن يضطجعَ على شِقِّه الأيمن، ثم يقول: «اللهم ربَّ السماواتِ وربَّ الأرض وربَّ العرش العظيم، ربَّنا وربِّ كلِّ شيء، فالقَ الحَبِّ والنَّوى، ومُنْزِلَ التوراة والإنجيل والفُرقان، أعوذ بك من شرِّ كل شيء أنت آخذٌ بناصيتِه، اللهم أنت الأولُ فليس قبلك شيء، وأنت الآخرُ فليس بعدك شيء، وأنت الظاهرُ فليس فوقك شيء، وأنت الباطن فليس دونك شيء، اقضِ عنَّا الدِّينَ، وأغنِنا من الفقر» وكان يروي ذلك عن أبي هريرة، عن النبي -صلى الله عليه وسلم-.
[صحيح.] - [رواه مسلم.]
المزيــد ...

Suhayl relate : « Lorsque l’un d’entre nous voulait dormir, abû Ṣâliḥ ordonnait qu’il se couche sur le côté droit et qu’il dise : « Ô Allah ! Seigneur des Cieux, Seigneur de la Terre et Seigneur du Trône immense ! Notre Seigneur et Seigneur de toute chose ! Toi qui fends le grain et le noyau ! Toi qui as fait descendre la Thorah, l’Evangile et le Discernement ! Je me réfugie auprès de toi contre toute chose que tu tiens par le toupet. Ô Allah ! Tu es le Premier, rien n’est avant Toi ! Tu es le Dernier, rien n’est après Toi ! Tu es l’Apparent, rien n’est au-dessus de Toi, Tu es le Caché, rien n’est au-dessous de Toi. Acquitte nos dettes et affranchis-nous de la pauvreté ! » Il le rapportait d’Abû Hurayrah, qui lui-même le rapportait du Prophète (sur lui la paix et le salut).
[Authentique] - [Rapporté par Muslim]

L'explication

Le Prophète (sur lui la paix et le salut) ordonnait à ses Compagnons de se coucher sur le côté droit, au moment de dormir, et de dire ensuite : « Ô Allah ! Seigneur des Cieux, Seigneur de la Terre, Seigneur du Trône immense, notre Seigneur et Seigneur de toute chose ! » : « Ô Allah ! Toi qui as créé les Cieux et la Terre, qui en es le Possesseur et qui élève leurs habitants, Créateur et Détenteur du Trône immense, Toi qui as créé tous les gens, qui T’appartiennent et que Tu élèves, Seigneur de toute chose. « Toi qui fends le grain et le noyau » : Tu les fends pour en sortir les cultures et les dattiers, qui sont cités ici de façon particulière en raison de leur valeur ou parce que les cultures et les dattiers étaient très répandues chez les Arabes. « Toi qui as fait descendre la Thorah, l’Evangile et le Discernement » : Toi qui as révélé la Thorah à Moïse, l’Evangile à Jésus et le Coran à Muḥammad (sur lui la paix et le salut). « Je me réfugie auprès de Toi contre toute chose que Tu tiens par le toupet » : Je Te demande de me protéger contre le mal de toutes les créatures, qui sont toutes soumises à Ton autorité et à Ton contrôle. « Ô Allah ! Tu es le Premier, rien n’est avant Toi ! Tu es le Dernier, rien n’est après Toi ! Tu es l’Apparent, rien n’est au-dessus de Toi, Tu es le Caché, rien n’est au-dessous de Toi.» Le Prophète (sur lui la paix et le salut) a expliqué clairement le sens de ces quatre noms divins : « Le Premier » indique que tout autre qu’Allah est nouveau et n’existe qu’après avoir été inexistant. Cela pousse l’être humain à reconnaître la grâce de son Seigneur dans chaque bienfait, qu’il soit terrestre ou religieux, car les causes comme les conséquences proviennent de Lui, Exalté soit-Il. « Le Dernier » indique qu’Allah restera alors que tout autre que lui est voué à disparaître. Il est Celui vers qui les créatures se tournent afin de L’adorer, vers qui elles dirigent leurs craintes et leurs aspirations, pour Lui demander tout ce dont elles ont besoin. – « L’Apparent » indique la grandeur de Ses qualités : tout être et toute qualité ne sont rien comparés à Sa grandeur. Il indique aussi qu’Il est concrètement situé au-dessus de Ses créatures. « Le Caché » indique qu’Il a connaissance des secrets et [du contenu] des cœurs, ainsi que de toute chose, aussi subtile soit-elle. Il indique aussi qu’Il est parfaitement caché. En effet, le fait qu’Il soit le Caché ne contredit pas le fait qu’Il est l’Apparent, car rien ne Lui ressemble, dans aucun de Ses attributs. Il est le Très-Haut, tout en étant proche et il est le Proche, tout en étant élevé. « Acquitte nos dettes et affranchis-nous de la pauvreté ! » Enfin, il a demandé à Allah, Gloire et Pureté à Lui, de l’acquitter de ses dettes et de l’affranchir de la pauvreté.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions