عن أبي هريرة -رضي الله عنه- قال: قال رسول الله -صلى الله عليه وسلم-: «احتجَّت الجنةُ والنارُ، فقالت الجنةُ: يدخلني الضعفاءُ والمساكينُ، وقالت النار: يدخلني الجبَّارون والمتكبِّرون، فقال للنار: أنتِ عذابي أنتقم بك ممَّن شئتُ، وقال للجنة: أنتِ رحمتي أرحمُ بك مَن شئتُ».
[صحيح.] - [متفق عليه بمعناه، وهذا لفظ الترمذي.]
المزيــد ...

Abû Hurayrah (qu’Allah l’agrée) relate que le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) a dit : « Le Paradis et l’Enfer ont polémiqué. Le Paradis a dit : " Ce sont les faibles et les pauvres qui entrent en mon sein ! " et l’Enfer a dit : " Ce sont les tyrans et les orgueilleux qui entrent en mon sein ! " Allah a alors dit à l’Enfer : " Tu es Mon châtiment ! Par toi, Je Me venge de qui je veux ! " Et Il a dit au Paradis : " Tu es Ma miséricorde ! Par toi, Je fais miséricorde à qui Je veux ! " »
[Authentique] - [Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim dans ce sens]

L'explication

Le Prophète (sur lui la paix et le salut) informe du fait que le Paradis et l’Enfer ont polémiqué auprès de leur Seigneur. C’est-à-dire : chacun a avancé des arguments pour prouver qu’il est meilleur que l’autre. C’est là un évènement qui relève de l’Invisible. Nous devons donc y croire, même si la raison a du mal à le concevoir. Le Paradis a argumenté à l’encontre de l’Enfer en avançant qu’il accueille les pauvres et les faibles, ceux qui, généralement, se plient à la vérité. L’Enfer, lui, a avancé le fait qu’il accueille les tyrans, les gens forts et durs, ainsi que les orgueilleux, ceux qui bénéficient de haute position, qui méprisent les gens et rejettent la vérité. Les tyrans et les orgueilleux sont donc les gens de l’Enfer - qu’Allah nous en préserve - car, généralement, ils ne se plient pas à la vérité. Allah, à Lui la Puissance et la Grandeur, a tranché entre les deux en disant à l’Enfer : « Tu es Mon châtiment par lequel Je punis qui Je veux et Je me venge de qui Je veux ! » Puis, Il a dit au Paradis : « Tu es Ma miséricorde par laquelle Je fais miséricorde à qui Je veux ! » Cela signifie que le Paradis est une demeure qui provient de la miséricorde divine, mais il n’est pas la miséricorde qui est l’attribut divin. En effet, la miséricorde au sens d’attribut divin est une qualité intrinsèque d’Allah tandis que la miséricorde dont parle le hadith est créée. « Tu es Ma miséricorde ! » signifie donc : « Je t’ai créé par Ma miséricorde et par toi, Je fais miséricorde à qui je veux ! » Les gens du Paradis sont donc les gens de la miséricorde divine tandis que les gens de l’Enfer sont les gens du châtiment divin.

La traduction: L'anglais L'espagnol. Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan Tagalog Indien
Présentation des traductions