عن زَيْد بن أَرْقَمَ رضي الله عنه قال: «كُنّا نتكلم في الصلاة، يُكَلِّمُ الرجل صاحبه، وهو إلى جنبه في الصلاة، حتى نزلت ((وقوموا لله قانتين))؛ فَأُمِرْنَا بالسكوت ونُهِينَا عن الكلام».
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

Zayd ibn Arqam (qu’Allah l’agrée) relate : « Nous avions l’habitude de parler pendant la prière. L’homme parlait à son compagnon à côté de lui, dans la prière. Jusqu'à ce que soit révélé : {(Et tenez-vous debout devant Allah avec recueillement !)} [Coran : 2/238] Nous reçûmes alors l’ordre de nous taire ainsi que l’interdiction de parler.»

L'explication

La prière est un lien entre le serviteur et son Seigneur, le prieur ne doit donc pas s'occuper d'autre chose que cet entretient confidentiel avec Allah, Exalté soit-Il. Zayd ibn Arqam (qu’Allah l’agrée) informe ici du fait que les musulmans, dans un premier temps, parlaient dans la prière autant qu’ils en avaient besoin. L’homme parlait de ses affaires à celui qui se tenait à côté de lui et le Prophète (sur lui la paix et le salut) entendait cela sans pour autant le blâmer. Mais puisque la prière occupe l’individu, qui s’adresse à son Seigneur, et ne lui laisse pas le temps de s’adresser aux créatures, Allah, Béni et Exalté soit-Il, leur ordonna ensuite de s’appliquer à la prière. Il leur ordonna de garder le silence et leur interdit de parler, en révélant : {(Observez les prières avec application et tenez-vous debout devant Allah avec recueillement !)} [Coran : 2/238]. Les Compagnons comprirent donc l’interdiction de parler pendant la prière et ils cessèrent de le faire.

La traduction: L'anglais L'espagnol Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le Bengali Le chinois
Présentation des traductions