عن جابر -رضي الله عنهما- عن النبي -صلى الله عليه وسلم- قال: «إذا اسْتَهَلَّ المَوْلُودُ وَرِثَ».
[صحيح.] - [رواه أبو داود والترمذي وابن ماجه.]
المزيــد ...

D'après Jâbir [ibn 'AbdiLlah] - qu'Allah les agrée tous les deux - d'après le Prophète - paix et salut sur lui - qui a dit : " Lorsque le nouveau-né crie à la naissance, alors il hérite. "
[Authentique] - [Rapporté par Ibn Mâjah - Rapporté par At-Tirmidhî - Rapporté par Abû Dâwud]

L'explication

Ce hadith prouve que lorsque le nouveau-né crie à la naissance, c'est-à-dire : il pleure au moment de sa naissance, ou il éternue, ou il crie, ou ce qui ressemble à cela. Ceci est une allusion pour signifier sa naissance et qu'il est bien en vie. Alors, il mérite d'hériter du fait de cela en guise de reconnaissance de sa vie. En effet, ceci est la condition de l'héritage au regard de l'héritier. Et ce hadith est une preuve que lorsque le fœtus avorté crie aussi, alors le jugement comme quoi il hérite lui est conféré et attesté. Et de là on peut faire l'analogie avec le reste des décrets liés au lavage (mortuaire), au linceul et à la prière sur lui. Et quiconque le tue doit être déféré ou s'acquitter impérativement du prix du sang.

La traduction: L'anglais Le bosniaque Le russe Le persan Indien
Présentation des traductions