عن أبي سعيد قال: سألْنا رسول الله -صلى الله عليه وسلم- عن الجَنِينِ فقال: «كُلُوهُ إنْ شِئْتُم، فإنَّ ذَكاتَه، ذَكاةُ أُمِّهِ».
[صحيح.] - [رواه أبو داود والترمذي وابن ماجه وأحمد.]
المزيــد ...

Abû Sa'îd (qu'Allah l'agrée) relate : « Nous avons interrogé le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) à propos du fœtus [animal mort], il a alors dit : « Mangez-le si vous le voulez ! En effet, son sacrifice correspond au sacrifice de sa mère. »
Authentique. - Rapporté par Ibn Mâjah.

L'explication

Lorsque le fœtus sort mort du ventre sa mère, après qu'elle ait été sacrifiée, il est licite [à la consommation]. Le sacrifice de sa mère suffit [et tient lieu] de sacrifice pour lui. Ceci car le sacrifice est venu pour l'ensemble des parties de la mère et que son fœtus, au moment du sacrifice, est une partie d'elle. En somme, les parties sacrifiées n'ont pas besoin d'être sacrifiées indépendamment.

La traduction: L'anglais Le bosniaque Le russe Le chinois Le persan Indien
Présentation des traductions