عن أبي بن كعب -رضي الله عنه-، قال: لَقِيَ رسولُ الله -صلى الله عليه وسلم- جبريلَ، فقال: «يا جبريلُ إنِّي بُعِثتُ إلى أُمَّة أُمِّيِّين: منهم العجوزُ، والشيخُ الكبيرُ، والغلامُ، والجاريةُ، والرجلُ الذي لم يقرأْ كتابًا قطُّ» قال: يا محمدُ إنَّ القرآنَ أُنْزِل على سبعة أَحْرُف.
[صحيح.] - [رواه الترمذي وأحمد.]
المزيــد ...

Ubay ibn Ka'b (qu'Allah l'agrée) relate : « Le Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) a rencontré Jibrîl et [lui] a dit : " Ô Jibrîl ! J'ai été envoyé à une communauté d'illettrés : parmi eux, il y a : la vieille femme, l'homme âgé, le jeune garçon, la jeune fille et l'homme qui ne lit jamais de livre ! - Il a rétorqué : Ô Muḥammad ! Certes, le Coran a été descendu selon sept variantes de lecture. " »
[Authentique] - [Rapporté par At-Tirmidhî - Rapporté par Aḥmad]

L'explication

Le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) a rencontré Jibrîl (sur lui la paix) et [lui] a dit : « Ô Jibrîl ! J'ai été envoyé à une communauté d'illettrés… » Ils ne savent pas bien lire et si je leur fais lire selon une seule [variante de] langue, ils n’en seront pas capables car, pour certains d’entre eux, leur langue est habitué à la prolongation (« Al-Imâlah ») ou à l’accentuation de la voyelle « a », d’autres leur langue penche plus vers la contraction [des lettres] (« Al-Idghâm ») ou la prononciation claire (« Al-Iẓhâr ») et ce qui y ressemble. En outre, certains parmi eux sont des vieilles femmes ou des hommes âgés et ils sont incapables d’apprendre du fait de leur vieil âge. D’autres sont des jeunes garçons ou des jeunes filles qui n’ont pas la capacité de lire du fait de leur jeune âge. D’autres encore sont des personnes intermédiaires qui ne lisent jamais de livre. Alors, Jibrîl (sur lui la paix) a rétorqué après que le Prophète (sur lui la paix et le salut) lui ait expliqué tout cela : « Ô Muḥammad ! Certes, le Coran a été descendu selon sept variantes de lecture. » Que chacun d’entre eux lise (et récite) selon ce qui lui est aisé. Et les savants ont énormément divergé sur la signification précise des sept variantes de lecture. Et ce qui est visé ici - dans ce qui apparaît et Allah sait mieux - désigne les divers variantes de la langue arabe. En effet, le Coran est descendu (et a été révélé) selon ces variantes dès le début de l’affaire car les Arabes étaient divisés, ils divergeaient et ils se tenaient à l’écart les uns des d’autres, chacun avait sa propre variante de langue. Telle tribu s’exprimait de telle façon et différait de telle autre tribu qui s’exprimait différemment. Cependant, lorsque l’Islam est venu les rassembler, les mettre en relation les unes avec les autres et qu’a disparu ce qu’il y avait entre eux d’inimitié et d’hostilité, chacune sut ce que les autres possédaient comme particularités linguistiques. ‘Uthmân (qu'Allah l'agrée) décida donc de rassembler tout le monde sous une seule variante linguistique, parmi les sept variantes de langue, et fît brûler les autres afin que la divergence ne se produise plus.

La traduction: L'anglais Le bosniaque Le russe Le chinois Le persan Indien Ouïghour
Présentation des traductions