عن جابر عن النبي -صلى الله عليه وسلم- قال: «ليس على خَاِئنٍ، ولا مُنْتَهِبٍ، ولا مُخْتَلِسٍ قَطْعٌ».
[صحيح.] - [رواه أبو داود والترمذي والنسائي وابن ماجه وأحمد والدارمي.]
المزيــد ...

D'après Jâbir [qu'Allah l'agrée], le Prophète - paix et salut sur lui - a dit : " Il n'y a pas d'amputation [de la main] pour le trompeur, le spolieur et le subtilisateur. "
[Authentique] - [Rapporté par Ibn Mâjah - Rapporté par At-Tirmidhî - Rapporté par An-Nassâ'î - Rapporté par Abû Dâwud - Rapporté par Aḥmad - Rapporté par Ad-Dârimî]

L'explication

Allah - le Très-Haut - a légiféré l'obligation de couper la main du voleur pour le crime du vol. Et Il n'a pas établi cela pour quoi que ce soit d'autre comme : la subtilisation, la spoliation, l'usurpation, etc. La sagesse dans cela est que le fait de prendre un bien de ces [différentes] manières est faible en rapport du vol. Et parce que la condition de l'amputation de la main - qui est le fait de prendre une chose de sa protection - est différente dans ses formes tout comme le fait de pouvoir restituer le bien est possible en demandant pour cela l’aide du dirigeant. Et parce qu'aussi il est simple d'établir la preuve (évidente) pour supporter la vérité. Tout cela à la différence du vol - qui est le fait de prendre une chose de sa protection de manière discrète et subtil - dont le Législateur a considéré grave son affaire et s'est montré dur (et sévère) dans son châtiment. Et tout ceci [a été établi] afin d'accentuer sa réprimande [et de réfréner les personnes].

La traduction: L'anglais Le bosniaque Le russe Le chinois Le persan Indien
Présentation des traductions