عن عبد الله بن عمرو -رضي الله عنهما-: أن رجلا أَتَى النبيَّ صلى الله عليه وسلم فقال: «يا رسول الله، كيف الطُّهور فدعا بماء في إناء فغَسَل كفَّيْه ثلاثا، ثم غَسَل وجهَه ثلاثا، ثم غَسَل ذراعيْه ثلاثا، ثم مسح بِرَأْسه فأَدْخل إِصبعَيْه السَّبَّاحتَيْن في أذُنيْه، ومسح بإِبْهَامَيْه على ظاهِر أذُنيْه، وبالسَّبَّاحَتَيْن باطِنَ أذنيه، ثم غسل رجليه ثلاثا ثلاثا»، ثم قال: «هكذا الوضوء فمَنْ زادَ على هذا أو نَقَصَ فقدْ أَساءَ وظَلَم -أو ظَلَم وأَسَاء-».
[صحيح، غير قوله: "أو نقص" فهو شاذ.] - [رواه أبو داود والنسائي وابن ماجه وأحمد.]
المزيــد ...

ʽAbdullah ibn ʽAmr (qu'Allah l'agrée, lui et son père) relate : « Un homme vint au Prophète (sur lui la paix et le salut) et l'interrogea : " Ô Messager d'Allah ! Comment accomplir les ablutions ? " Le Prophète (sur lui la paix et le salut) demanda qu'on lui apporte un récipient d'eau, puis il lava ses mains trois fois, puis son visage trois fois, puis ses avant-bras trois fois, puis il passa ses mains mouillées sur sa tête, ensuite il fit pénétrer ses index dans ses oreilles et passa ses pouces sur le pourtour de ses oreilles. Enfin, il lava ses pieds trois fois chacun et dit : " C'est ainsi que sont les ablutions ! Quiconque y ajoute ou en diminue quoi que ce soit aura certes mal agi et été injuste. - ou a été injuste et a mal agi " »
[Authentique] - [Rapporté par Ibn Mâjah - Rapporté par An-Nassâ'î - Rapporté par Abû Dâwud - Rapporté par Aḥmad]

L'explication

Dans ce hadith, ʽAbdullah ibn ʽAmr (qu'Allah l'agrée, lui et son père) évoque qu'un homme vint interroger le Prophète (sur lui la paix et le salut) au sujet de la description des ablutions. Étant donné la plénitude de son enseignement, et afin que cela soit plus explicite et plus clair, il voulut lui montrer de façon pratique la manière d’accomplir les ablutions. Il demanda donc qu'on lui apportât un récipient d'eau, puis il lava les paumes de ses mains trois fois. Ensuite, il lava son visage trois fois puis fit de même avec ses avant-bras. Ensuite, il essuya sa tête et pénétra les phalanges de ses index dans ses oreilles et essuya ses tympans. Puis, il passa ses pouces sur le pourtour de ses oreilles. Enfin, il lava ses pieds trois fois et indiqua clairement qu'il s'agissait là des ablutions légales et que toute personne qui y ajoute et - dans la version faible : ou en diminue - quelque chose a certes mal agi en délaissant la Tradition Prophétique (« As-Sunnah ») et les bonnes manières relatives à la Législation [islamique]. De même, il a été injuste envers sa propre personne en diminuant sa récompense par le fait d'ajouter des gestes lors des ablutions. Il a été dit que le mauvais agissement concernait l'ajout dans les ablutions et que l'injustice concernait la diminution. Cependant, un problème s’est posé sur le fait de savoir comment la personne pouvait-elle être injuste à cause de la diminution [des gestes des ablutions dont il est question dans la version faible] alors qu'il est rapporté dans d'autres hadiths qui décrivent la manière d'effectuer les ablutions le fait de se laver [les membres] une seule fois ou deux fois. La réponse est que cet ajout est anormal (« Shâdhah ») et qu'il n’est pas authentique.

La traduction: L'anglais Le turc L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le chinois Le persan Indien
Présentation des traductions