عن عبد الله بن عُمر -رضي الله عنهما- قال: «سأل رجل النبي -صلى الله عليه وسلم- وهو على المِنْبَرِ: ما تَرَى في صلاة الليل؟ قال: مَثْنَى مَثْنَى، فإذا خَشِيَ أحدُكم الصبحَ صلَّى واحدة فأَوْتَرَت له ما صلَّى، وأنه كان يقول: اجعلوا آخِرَ صلاتِكم باللَّيل وِتْراً».
[صحيح.] - [متفق عليه.]
المزيــد ...

'Abdallah ibn 'Umar (qu'Allah l’agrée, lui et son père) a dit : « Un homme interrogea le Prophète (sur lui la paix et le salut) alors qu'il se trouvait sur le Minbar : « Comment s'accomplit la prière nocturne ? » Il dit : « Deux par deux ! Et lorsque l’un d’entre vous craint d'être surpris par l'aube, qu'il accomplisse une seule unité de prière qui rendra impair ce qu'il aura prié ». Et il disait aussi : « Faîtes que la prière qui clôture votre prière de nuit soit impaire ! »

L'explication

Alors que le Prophète (sur lui la paix et le salut) prononçait un discours sur le minbar, un homme l'interrogea au sujet de la prière nocturne : comment l'accomplir et combien d'unités ? Dû au fait qu’il était (sur lui la paix et le salut) toujours désireux de se rendre utile aux gens et de diffuser la science parmi eux, et bien qu’il fût à un tel endroit, il lui répondit. Il lui dit : « Deux par deux ! », c'est-à-dire que l'individu doit prononcer le salut final à chaque fois qu'il accomplit deux unités de prière et, quand il redoute que l'aube apparaisse, il doit faire une seule unité de prière, qui rendra ses prières impaires. Ensuite, le Prophète (sur lui la paix et le salut) ordonna que la prière qui clôture la prière de nuit (le witr) soit impaire, pour faire allusion au fait que celui qui réussit, terminera sa vie en étant attaché à l'unicité divine. Remarque : il existe d'autres façons d'accomplir la prière nocturne et le witr.

La traduction: L'anglais L'espagnol Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le Bengali Le chinois
Présentation des traductions