عن عائشة -رضي الله عنها- قالت: ما صَلَّى رسولُ اللهِ -صلى الله عليه وسلم- صلاةً بَعْدَ أَنْ نَزَلَتْ عليه: (إذا جاء نصر الله والفتح) إلا يقول فيها: «سُبْحَانَكَ رَبَّنَا وبِحَمْدِكَ، اللهمَّ اغْفِرْ لِي». وفي رواية: كانَ رسولُ اللهِ -صلى الله عليه وسلم- يُكْثِرُ أَنْ يَقُولَ في رُكُوعِهِ وسُجُودِهِ: «سُبْحَانَكَ اللهُمَّ رَبَّنَا وَبِحَمْدِكَ، اللهُمَّ اغْفِرْ لِي»، يَتَأَوَّلُ القُرْآنَ. وفي رواية: كَانَ رسولُ اللهِ -صلى الله عليه وسلم- يُكْثِرُ أَنْ يَقُولَ قَبْلَ أَنْ يَمُوتَ: «سُبْحَانَكَ اللهُمَّ وَبِحَ‍مْدِكَ أَسْتَغْفِرُكَ وَأَتُوبُ إِلَيْكَ». قالتْ عَائِشَةُ: قلتُ: يا رسولَ اللهِ، ما هذهِ الكلماتُ التي أراكَ أَحْدَثْتَهَا تَقُولُها؟ قال: «جُعِلَتْ لِي عَلَامَةٌ فِي أُمَّتِي إِذَا رَأَيْتُهَا قُلْتُهَا (إذا جاء نصر الله والفتح)... إلى آخر السورة». وفي رواية: كانَ رسولُ الله -صلى الله عليه وسلم- يُكْثِرُ مِنْ قَوْلِ: «سُبْحَانَ اللهِ وَبِحَمْدِهِ أَسْتَغْفِرُ اللهَ وَأَتُوبُ إِلَيْهِ». قالتْ: قلتُ: يا رسولَ اللهِ، أراكَ تُكْثِرُ مِنْ قَوْلِ سُبْحَانَ اللهِ وَبِحَمْدِهِ أَسْتَغْفِرُ اللهَ وأَتُوبُ إليهِ؟ فقالَ: «أَخْبَرَنِي رَبِّي أَنِّي سَأَرَى عَلَامَةً فِي أُمَّتِي فَإِذَا رَأَيْتُهَا أَكْثَرْتُ مِنْ قَوْلِ: سُبْحَانَ اللهِ وَبِحَمْدِهِ أَسْتَغْفِرُ اللهَ وَأَتُوبُ إليهِ فَقَدْ رَأَيْتُهَا: إذا جاء نصر الله والفتح، فَتْحُ مَكَّةَ، ورأيت الناس يدخلون في دين الله أفواجاً، فسبح بحمد ربك واستغفره إنه كان تواباً».
[صحيح.] - [متفق عليه بجميع رواياته.]
المزيــد ...

ʽÂ’ishah (qu’Allah l’agrée) rapporte que lorsque fut révélé au Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) : {(Lorsque vient le secours d’Allah ainsi que la victoire…)}, [Coran : 110] celui-ci n’accomplissait plus une prière sans invoquer ou dire : « Gloire et Pureté à Toi notre Seigneur et par Ta louange ! Ô Allah ! Pardonne-moi ! » Et dans une autre version : « Le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) répétait régulièrement dans son inclinaison et sa prosternation : « Gloire et Pureté à Toi, ô Allah, notre Seigneur et par Ta louange ! Ô Allah ! Pardonne-moi ! » Il mettait ainsi en pratique le Coran. » Et aussi dans une autre version : « Le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) répétait régulièrement : « Gloire et Pureté à Toi, ô Allah, et par Ta louange ! Je Te demande, ô Allah, de me pardonner et je me repens à Toi ! » ʽÂ’ishah (qu’Allah l’agrée) a dit : « Ô Messager d’Allah ! Quelles sont ces nouvelles paroles que je t’entends prononcer ? » Il répondit : « On m’a accordé un signe au sein de ma communauté [la conquête de La Mecque et la conversion des gens à l’islam par groupes]. Lorsque je l’ai vu, je les ai dites ainsi que : {(Lorsque vient le secours d’Allah ainsi que la victoire...)} - jusqu’à la fin de la Sourate. » Et encore dans une autre version : « Le Messager d’Allah (sur lui la paix et le salut) répétait régulièrement : « Gloire et Pureté à Allah et par Sa louange ! Je demande à Allah de me pardonner et je me repens à Lui ! » ʽÂ’ishah (qu’Allah l’agrée) dit : « Ô Messager d’Allah ! Je te vois régulièrement répéter : « Gloire et Pureté à Allah et par Sa louange ! Je demande à Allah de me pardonner et je me repens à Lui ! » Il répondit : « Mon Seigneur m’a informé que je verrai un signe au sein de ma communauté et que, lorsque je l’aurai vu, je devrai multiplier cette formule : « Gloire et Pureté à Allah et par Sa louange ! Je demande à Allah de me pardonner et je me repens à Lui ! » Et, en effet, je l’ai vu : {(Lorsque vient le secours d’Allah ainsi que la victoire…)}, c’est-à-dire : la conquête de La Mecque. {(… et que tu vois les gens entrer en masse dans la religion d’Allah, alors, par la louange, célèbre la gloire de ton Seigneur et implore Son pardon ! Certes, il est, Lui, le grand Accueillant au repentir.)} [Coran : Sourate 110]. »

L'explication

ʽÂ’ishah (qu’Allah l’agrée) a dit : « Lorsque fut révélé au Messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) {(Lorsque vient le secours d’Allah ainsi que la victoire…)}, [Coran : 110], celui-ci n’accomplissait plus une prière sans invoquer ou dire dans son inclinaison et sa prosternation : « Gloire et Pureté à Toi, ô Allah, notre Seigneur et par Ta louange ! Ô Allah ! Pardonne-moi ! » Il mettait ainsi en pratique ce qu’il lui avait été ordonné dans le Coran à travers le verset : {(Célèbre la gloire de ton Seigneur et implore Son pardon !)} Elle a aussi informé du fait que lorsqu’elle questionna le Prophète (sur lui la paix et le salut) au sujet de ces nouvelles paroles qu’il prononçait dans son inclinaison et sa prosternation, il lui répondit qu’Allah, Béni et Exalté soit-Il, l’avait prévenu qu’il verrait un signe au sein de sa communauté et que lorsqu’il l’aurait vu, il devrait alors multiplier cette formule : « Gloire et Pureté à Allah et par Sa louange ! Je demande à Allah de me pardonner et je me repens à Lui ! » Et ce signe était : {(Lorsque vient le secours d’Allah ainsi que la victoire…)}, c’est-à-dire : la conquête de La Mecque. {(… et que tu vois les gens entrer en masse dans la religion d’Allah, alors, par la louange, célèbre la gloire de ton Seigneur et implore Son pardon ! Certes, il est, Lui, le grand Accueillant au repentir.)} (Coran : Sourate 110). »

La traduction: L'anglais L'espagnol Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le Bengali Le chinois
Présentation des traductions