عن عبد الله بن عباس -رضي الله عنهما- قال: قول الله تعالى: (ألم تر إلى الذين يزعمون أنهم آمنوا بما أنزل إليك وما أنزل من قبلك يريدون أن يتحاكموا إلى الطاغوت) "نزلت في رجلين اختصما، فقال أحدهما: نترافع إلى النبي -صلى الله عليه وسلم-، وقال الآخر: إلى كعب بن الأشرف، ثم ترافعا إلى عمر، فذكر له أحدهما القصة، فقال للذي لم يَرضَ برسول الله -صلى الله عليه وسلم-: أكذلك؟ قال: نعم، فضربه بالسيف فقتله".
[ضعيف جداً وقد أشار الإمام الشيخ محمد بن عبد الوهاب إلى ضعفه بقوله: "وقيل...". وقال ابن حجر: ذكره الثعلبي من رواية الكلبي عن أبي عاصم عن ابن عباس -رضي الله عنهما-.] - [رواه الواحدي والبغوي.]
المزيــد ...

ʽAbdullah ibn ʽAbbâs (qu'Allah l'agrée) relate que le prophète (sur lui la paix et le salut) a dit : « La parole d'Allah le très haut : {N'as-tu pas vu ceux qui prétendent croire à ce qu'on a fait descendre vers toi [prophète] et à ce qu'on a fait descendre avant toi ? Ils veulent prendre pour juge le Ṭâghût}, fut révélée au sujet de deux hommes qui eurent un différend. L'un d'eux dit : « Allons régler ça devant le prophète (sur lui la paix et le salut) ». L'autre rétorqua : « Allons plutôt voir Kaʽb ibn Al-Ashraf ». Finalement, ils allèrent voir ʽUmar (qu'Allah l'agrée). L'un des deux lui conta l'affaire. ʽUmar (qu'Allah l'agrée) demanda alors à celui qui avait refusé de prendre pour juge le messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) : « Est-ce la vérité ? » « Oui ! » lui répondit l’homme. ʽUmar (qu'Allah l'agrée) le frappa alors d'un coup d'épée qui le tua.

L'explication

Ce récit évoque l'un des avis concernant la révélation du noble verset : {N'as-tu pas vu ceux qui prétendent...} et que ʽUmar (qu'Allah l'agrée), après s'être assuré de la véracité de cette histoire, tua celui qui avait refusé de s’en remettre au jugement du messager d'Allah (sur lui la paix et le salut).

La traduction: L'anglais L'espagnol Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan
Présentation des traductions