عن الشعبي قال: كان بين رجل من المنافقين ورجل من اليهود خصومة فقال اليهودي: نتحاكم إلى محمد؛ لأنه عرف أنه لا يأخذ الرِشْوَةَ، وقال المنافق: نتحاكم إلى اليهود؛ لعلمه أنهم يأخذون الرِشْوَةَ، فاتفقا أن يأتيا كاهنا في جُهَيْنَةَ فيتحاكما إليه، فنَزلت: {أَلَمْ تَرَ إِلَى الَّذِينَ يَزْعُمُونَ أَنَّهُمْ آمَنُوا بِمَا أُنْزِلَ إِلَيْكَ وَمَا أُنْزِلَ مِنْ قَبْلِكَ يُرِيدُونَ أَنْ يَتَحَاكَمُوا إِلَى الطَّاغُوتِ...}.
[لم أجد له حكماً عند الألباني، وهو مرسل؛ لأن الشعبي تابعي، ولم يدرك القصة.] - [رواه ابن جرير عن الشعبي مرسلا.]
المزيــد ...

As-Shaʽbî relate que : " Un diffèrent opposa un hypocrite et un juif. Ce dernier proposa:" Allons-nous départager auprès de Muhammad", car il savait que le prophète (sur lui la paix et le salut) n'acceptait pas les pots-de-vin (Rashwah). Quant à l'hypocrite, il déclara:" Allons plutôt nous départager auprès des juifs", car il savait que ces derniers les acceptaient. Les deux protagonistes se mirent alors d'accord pour régler leur différend auprès d'un voyant à Juhaynah. C'est la raison pour laquelle fut révélé le verset suivant:" " N’as-tu pas vu ceux qui prétendent croire à ce qu’on a fait descendre vers toi (prophète) et à ce qu’on a fait descendre avant toi? Ils veulent prendre pour juge le Taghut, alors que c’est en lui qu’on leur a commandé de ne pas croire. Mais le Diable veut les égarer très loin, dans l’égarement." (Sourate An Nissa, les femmes verset 60).

L'explication

Sha'by (qu'Allah lui fasse miséricorde) rapporte que le noble verset:" N’as-tu pas vu ceux qui prétendent croire à ce qu’on a fait descendre vers toi (prophète) et à ce qu’on a fait descendre avant toi? Ils veulent prendre pour juge le Taghut, alors que c’est en lui qu’on leur a commandé de ne pas croire. Mais le Diable veut les égarer très loin, dans l’égarement." (Sourate An Nissa, les femmes verset 60) fut révélé au sujet d'une personne qui prétendait avoir la foi et qui voulait prendre pour juge autre que le messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) fuyant ainsi un jugement juste et équitable. Ceci le poussa à prendre le Taghut en tant que juge sans insouciance, ni préoccupation des conséquences comme l'annulation de la foi. En effet, cela prouve que cette personne est un menteur lorsqu'il prétend avoir la foi, et toute personne qui agit de la même façon est exposée au même jugement.

La traduction: L'anglais L'espagnol Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le bengali Le chinois Le persan
Présentation des traductions