عن أبي سعيد الخدري -رضي الله عنه- أنَّ رسول الله -صلى الله عليه وسلم- بَعَث بَعْثاً إلى بني لحيان من هُذَيل، فقال: «لِيَنْبَعِث مِن كُلِّ رَجُلَين أَحَدُهُما، والأَجْرُ بَينهُما».
[صحيح.] - [رواه مسلم.]
المزيــد ...

Abû Sa'îd al-Khudri (qu'Allah l'agrée) relate : "Le messager d'Allah (sur lui la paix et le salut) envoya une expédition vers les Bani Lihyân de Hudhayl et dit : "qu’un homme sur deux parte, la récompense sera partagée entre les deux".

L'explication

Dans ce hadith, Abû Sa'îd raconte que le prophète (sur lui la paix et le salut) voulut envoyer une expédition vers les Bani Lihyân, qui étaient l'un des clans les plus connus de la tribu de Hudhayl. Les savants sont unanimes sur le fait que les Bani Lihyân étaient, à ce moment, mécréants. Le prophète (sur lui la paix et le salut) envoya donc un groupe pour les combattre en leur disant : "qu’un homme sur deux parte", c'est-à-dire : la moitié de chaque tribu doit partir. "Et la récompense", c'est-à-dire l'ensemble de la récompense de celui qui part au combat et de celui qui prend soin des siens en son absence "sera partagée entre les deux". Ce hadith a donc le même sens que le hadith précédent : "celui qui remplace quelqu'un parti au combat a certes combattu". Et un hadith rapporté par Muslim dit : "celui d'entre vous qui s'occupe bien de la famille et des biens de celui qui est parti gagnera la moitié de la récompense de celui-ci". Cela signifie donc que le prophète (sur lui la paix et le salut) a ordonné qu'une personne sur deux parte au combat pendant que l'autre s'occupe de la famille du combattant, en subvenant à leurs besoins et en accomplissant les tâches nécessaires. En agissant ainsi, il gagne la moitié de la récompense et l'autre moitié revient au combattant.

La traduction: L'anglais L'espagnol Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le Bengali Le chinois
Présentation des traductions