عن أبي أسيد الساعدي -رضي الله عنه- قال: بَينَا نَحْنُ جُلُوسٌ عِنْدَ رَسُولِ الله -صلى الله عليه وسلم- إِذْ جَاءَهُ رَجُلٌ مِنْ بَنِي سَلِمَة، فَقَال: يا رسول الله، هَل بَقِيَ مِنْ بِرِّ أَبَوَيَّ شَيءٌ أَبُرُّهُمَا بِهِ بَعدَ مَوتِهِما؟ فقال: «نَعَم، الصَّلاَةُ عَلَيهِما، والاسْتِغْفَارُ لَهُما، وإِنْفَاذُ عَهدِهِمَا مِنْ بَعْدِهِمَا، وَصِلَةُ الرَّحِم الَّتِي لاَ تُوصَلُ إِلاَّ بِهِمَا، وإِكرَامُ صَدِيقِهِما».
[ضعيف.] - [رواه أبو داود وابن ماجه وأحمد.]
المزيــد ...

Abû Usayd As-Sâ’idî (qu’Allah l’agrée) raconte : Alors que nous étions assis auprès de l’Envoyé d’Allah (sur lui la paix et le salut), un homme de la tribu des Banî Salimah vint le voir et lui dit : « Ô Envoyé d’Allah, après la mort de mes parents, reste-t-il quelque chose que je puisse faire pour eux, pour leur montrer de la bonté ? « Oui » répondit le Prophète « faire des prières pour eux, demander pardon pour eux, exécuter leurs dernières volontés, préserver les liens de parenté en rapport avec eux et honorer leurs amis. »

L'explication

Ce récit explique qu’être bon envers ses parents ne se résume pas à leurs propres personnes, mais concerne mêmes leurs amis et leurs proches. De même qu’être bon envers eux ne se limite pas à leur vivant, mais se prolonge même après leur mort. La question du compagnon : " Ô Envoyé d’Allah, après la mort de mes parents, reste-t-il quelque chose que je puisse faire pour eux pour leur montrer de la bonté ?", prouve qu’il était bon envers ses parents et qu’il était prêt à faire encore plus de bien. Quant à la manière d’être bon envers eux, le Prophète (sur lui la paix et le salut) cita : Premièrement : « Faire des prières pour eux. » : c’est-à-dire leur faire des invocations. Le mot « prière » ici veut dire invocation. Deuxièmement : « Demander pardon pour » : Demander pardon pour ses parents en disant par exemple : - Ô Allah, pardonne-moi ainsi qu’à mes parents. Troisièmement : « Exécuter leurs volontés. » : Leurs volontés testamentaires. Quatrièmement : Faire des dons en leur nom. En effet, ces aumônes leur seront bénéfiques. C'est également être généreux et honorer leurs amis. Cinquièmement : Préserver les liens de parenté en rapport avec eux. Voilà donc les cinq éléments cités dans ce récit et qui représentent la bonté envers les parents après leur décès.

La traduction: L'anglais L'espagnol Le turque L'urdu L'indonésien Le bosniaque Le russe Le Bengali Le chinois
Présentation des traductions